Réviser efficacement les épreuves de questions contemporaines et d’histoire

Spread the love

La préparation (et la réussite !) d’un concours exigeant comme celui des Instituts d’études Politiques nécessite de s’organiser efficacement dans ses révisions.

L’un des moyens les plus efficaces consiste à travailler sur les sujets qui sont communs à plusieurs épreuves ou thèmes. Cette année, les thèmes d’histoire et de questions contemporaines comportent des sujets qui se recoupent et qui sont donc à travailler en priorité.

Les thèmes de l’épreuve de questions contemporaines sont « La ville » et/ou « Radicalités ».

Le programme d’histoire est « Le Monde, l’Europe et la France de 1945 à nos jours » :

1 – Puissances et conflits dans le monde depuis 1945

Le jury précise  : « L’accent sera mis sur les États-Unis et la Chine dans leurs rapports avec le monde depuis 1945. On insistera sur les conflits de la guerre froide et de la décolonisation. On s’intéressera à un foyer de conflit particulier : le Proche et Moyen-Orient. »

2 – La France depuis 1945 : évolutions institutionnelles et politiques

Le jury précise : « Les candidats aborderont les changements institutionnels, les modifications des rapports de force politique et les évolutions du mode de gouvernance.  »

1 ) Les sujets communs aux thèmes « Radicalités » et Histoire

Il s’agit d’un axe de révision particulièrement intéressant. Le thème des radicalités est un thème complexe à aborder et pour réussir il faudra impérativement s’appuyer sur des exemples précis de mouvements radicaux, dont la période étudiée regorge. N’oubliez pas que, plus que citer tel ou tel exemple, ce qui est important est de montrer que vous connaissez en détail le point que vous abordez.

Voici, pêle-mêle, quelques exemples à creuser, classés par catégorie du programme d’histoire :

Les États-Unis et ses rapport avec le monde depuis 1945 :

– Le Maccarthysme : c’est un mouvement assez connu mais qu’il peut être intéressant de creuser.

La Chine et ses rapports avec le monde depuis 1945 :

– La Révolution Culturelle : la encore, je vous recommande de vous faire une fiche complète sur cet épisode de l’histoire chinoise, en évoquant des exemples précis qui vous distingueront des autres candidats. Apprenez et citez dans votre copie ce que sont les « Quatre Vieilleries » par exemple ou évoquez La légende de la lanterne rouge.

Les conflits de la guerre froide et la décolonisation :

–   L’Ostpolitik et la fin de la doctrine Hallstein : La doctrine Hallstein était une doctrine géopolitique « radicale » (rupture des relations diplomatiques de la République Fédérale d’Allemagne avec n’importe quel État qui reconnaitrait la RDA.). C’est un exemple pertinent à analyser pour montrer que même dans un domaine (les relations internationales et la diplomatie) où a priori le pragmatisme et la défense des intérêts prime, des doctrines et des comportements « radicaux » peuvent parfois émerger.

– Sur ce point enfin, je recommande de rechercher un ou plusieurs exemples de décolonisation ayant vu des divergences entre plusieurs partis ou mouvements d’indépendances (généralement des « radicaux » et des « modérés »), pour montrer les voies diverses que peuvent emprunter les défenseurs d’une même cause. Je vous suggère de prendre un exemple précis, et de vous faire une fiche avec les noms et leaders de ces mouvements. Par exemple, faites vous une fiche sur les mouvements de décolonisation au Sénégal (avec côté, le mouvement modérés de L. S. Senghor, et de l’autre un mouvement radical de Mamadou Dia) ou dans un autre pays de votre choix.

2 ) Les sujets communs aux thèmes « La Ville » et Histoire

Compte tenu du programme détaillé d’histoire, le thème « La ville » est à mon sens moins important que le thème « Radicalités » pour trouver des exemples communs à étudier. Le programme d’histoire se concentre plus sur les relations internationales (Le monde) et les évolutions politiques et institutionnelles (France). Le thème de la ville est par définition moins porteur de synergie avec le programme d’histoire que celui des « Radicalités. Vous pouvez néanmoins vous faire des fiches de révision sur les thèmes suivants :

  • Les différentes approches des courants de l’urbanisme : le nouvel urbanisme versus l’urbanisme néo-traditionnel. Montrez en quoi un sujet technique comme l’urbanisme peut être traversé par des différences théoriques ou même philosophiques importantes.
  • Les émeutes urbaines et leurs causes : faites vous par exemple une fiche sur les émeutes de Watts.
  • Une piste qui peut être abordée et sera certainement valorisée si vous l’utilisez sera de réaliser des schémas d’organisation de villes pour illustrer votre argumentation. On peut penser à un schéma de la ville de Jérusalem pour illustrer les tensions du conflit israelo-palestinien.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *