Le programme du concours d’entrée en 2ème année de Sciences Po Lyon

Spread the love

C’est la rentrée et c’est donc le moment pour les Instituts d’Études Politiques de dévoiler les programmes des concours d’entrée spécifiques (hors concours communs du réseau scpo). Sciences Po Lyon a publié il y a peu le programme de ce qui sera en 2020 la 3ème édition du concours d’entrée en 2ème année ou concours ‘Sciences Sociales ».

Le concours 2020 aura lieu le 14 mars 2020 à Sciences Po Lyon. La date limite d’inscription n’a pas encore été publiée par l’IEP de Lyon.

Pour 2020, les modalités générales du concours ne changent pas et les conseils que je vous avais donné dans mon article « Comment intégrer Sciences Po Lyon en 2ème année? » restent inchangés.

En revanche, le thème qui sera à l’honneur en 2020 est un thème central des Sciences sociales, à savoir la « mobilité sociale. »

L’ouvrage au programme du concours est lié à l’analyse des mobilités sociales descendantes, à savoir le déclassement social (qu’il soit réel, ou « ressenti »), en opposition aux trajectoires d’ascension sociale. C’est d’ailleurs le titre choisi pour cet ouvrage : Le déclassement, de Camille Peugny.

Vous pouvez acheter l’ouvrage ici.

C’est un ouvrage qui est paru il y a déjà 10 ans mais qui reste une référence d’analyse de ce phénomène, et qui a connu un succès important à sa sortie.

Les conseils de révision pour le concours.

Globalement, mes conseils sont les mêmes que ceux que j’ai évoqué dans l’article consacré au concours 2019.

Vous pouvez commencer par lire cette interview de Camille Peugny à l’ENS Lyon, accessible ici

Au niveau de l’approche pluri-disciplinaire que je recommande d’adopter pour le concours, le thème des mobilités sociales est un objet d’étude principalement sociologique.

Vous pouvez tout de même ajouter une approche pluridisciplinaire :

  • économique : avec l’étude de la mobilité économique ou patrimoniale. A ce titre, je vous conseille de vous référer aux travaux de Jérôme Bourdieu sur l’étude de la mobilité patrimoniale, ou encore de Thomas Piketty (notamment son livre Le Capital au XXIème siècle). Si vous êtes « spécialisé » en économie, vous pouvez également faire appel avec succès à certains travaux sur le marché du travail et le rôle du réseau dans la recherche d’emploi et l’accès à certains postes.
  • géographique : avec l’étude spatiale des inégalités par exemple et leur rôle dans la reproduction sociale. Voir par exemple le livre d’Eric Maurin sur le Ghetto Français.

Mes conseils de lecture sur le thème de la Mobilité sociale.

1 ) Un ouvrage sur la reproduction des inégalités via l’école.

Le rôle de l’école dans la reproduction des inégalités est un sujet d’études important en sociologie, et il fait l’objet d’une littérature abondante.

Je vous recommande de lire et de ficher l’ouvrage de Pierre Bourdieu et jean-Claude Passeron, Les Héritiers, les étudiants et la culture (1964).

Pour approfondir le sujet, je vous conseille de lire une synthèse sur la sociologie de l’éducation, en particulier le repère Sociologie de l’école de Marie Duru-Bellat, qui est la sociologue française de référence sur le thème de l’éducation.

Acheter Les Héritiers ici.

Acheter Sociologie de l’école ici.

2 ) Un ou plusieurs ouvrages sur la thématique de la stratification sociale et/ou des classes sociales, et leurs dynamiques.

De nombreux ouvrages existent à ce sujet, qui est également un thème central de la sociologie. Pour préparer le concours, utilisez un manuel général de sociologie et fichez le chapitre consacré aux classes sociales.

Si vous n’avez pas déjà un manuel généraliste de sociologie, je vous recommande l’excellent Précis de Sociologie de Philippe Riutort, que vous pouvez acheter ici. Si vous êtes actuellement dans un cursus de sociologie, ce manuel sera indispensable pour vos études.

Je vous recommande également de lire deux publications de Louis Chauvel :

  • un article universitaire : « Le retour des classes sociales? « 
  • un court essai de sociologie :  » les classes moyennes à la dérive » qui étudie les dynamiques sociales à l’œuvre et le déclassement de plus e plus important de la « classe moyenne », que vous pouvez trouver ici.

3 ) Un point sur les outils de techniques de mesure de la mobilité sociale.

Un bon moyen de se distinguer des autres candidats et de montrer que vous posséder une rigueur scientifique et une connaissance des méthodes utilisées en sciences sociales est de travailler sur les outils utilisés pour mesurer la mobilité sociale.

En particulier, vous devez pouvoir expliquer ce qu’est une table de mobilité, comment elle fonctionne etc. De manière générale, l’ensemble des outils utilisés pour mesurer les inégalités et leurs évolutions (quartiles, coefficient de gini etc.), peuvent être mobilisés mais doivent également être questionné (en quoi l’outil de mesure utilisé peut influencer sur les résultats observé).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *